Basse-Terre, la majestueuse
Guadeloupe, les îles

Basse-Terre, la majestueuse

Le lieu dit Basse-Terre est situé en contrebas d’un relief imposant familièrement appelé la « vieille dame » ou la soufrière. Les pentes de cette montagne sont recouvertes de nombreux végétaux qui lui donnent un aspect de forêt tropicale luxuriante.

Visiter la Basse-Terre, c’est découvrir les charmantes fougères arborescentes. C’est également vivre une expérience riche faite d’aventure pétillantes telles que se baigner sous une cascade, se cacher derrière les larges feuilles d’arbre et sa balancer de lianes en lianes tel Tarzan.

La Basse-Terre ce sont aussi au moins 16 îles dont :

Baie Mahault : un lieu chargé d’histoire

Avec le port autonome de la Guadeloupe et la zone industrielle de Jarry, c’est le cœur économique de la Guadeloupe ! Baie-Mahault porte le nom des palétuviers qui sont une des espèces les plus présentes dans sa mangrove.

La commune de Baie-Mahault est située au centre du papillon de la Guadeloupe. C’est un lieu stratégique, un site incontournable. Les touristes peuvent y admirer de nombreux monuments tels que les maisons Wonch et Dupuy qui permettent de replonger le passé de la Guadeloupe.

Le passé récent est également perceptible grâce à la première centrale électrique à vapeur de l’archipel.

Basse-Terre : mariage de l’art et de l’histoire

Basse-Terre située tout en bas du volcan la Soufrière. C’est le chef lieu de la Guadeloupe. Cette île tire son nom de sa localisation géographique et du jargon marin servant à qualifier une terre protégée des vents.

Les terres composant Basse-Terre ont été acquises vers 1643 par Charles Houël qui occupait à l’époque les fonctions de gouverneur et sénéchal de la Guadeloupe. Ces terres ont été acquises à la Compagnie des Isles d’Amérique pour édifier un fort. Ces importants travaux ont causé le déplacement de la population sur la rive droite de la rivière.

Autre pan mémorable de l’histoire de Basse-Terre : 1702, cette années-là, les anglais mettent le feu à la ville puis l’occupent pendant sept ans.

Basse-Terre mélange harmonieusement l’architecture créole apportée par les premiers colons. À visiter absolument : la cathédrale Notre dame de Guadeloupe, c’est l’une des plus anciennes de cet archipel.

Baillif, une terre d’histoire et de connaissance

Baillif est située entre deux cours d’eau : la rivière des Pères et la rivière du Baillif. C’est une commune équipée d’un aérodrome régional et d’une zone commerciale.

Il est difficile voire impossible de savoir où s’achève la ville de Basse-Terre et où commence celle de Baillif. L’imbrication entre les deux localités est très forte.

Quand vous y serez, allez visiter la Tour du Père Labat. Initialement, ce fut un ensemble de fortifications servant à protéger Baillif et Basse-Terre des assauts britanniques. Depuis 1979, Baillif fait partie des monuments historiques français.

Bouillante : chaud devant !

Elle doit sont nom aux sources d’eau chaude. Bouillante est aussi une des plus anciennes îles de l’archipel. Cette île est site préféré pour les amateurs de plongée sous-marine, de la pêche au gros et du tourisme côtier. Sur Bouillante il est également intéressant de visiter l’îlet Pigeon aussi appelé Réserve du Commandant Cousteau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *